La Corse en famille

Nous avons la fâcheuse tendance de toujours organiser nos vacances à la dernière minute. En aout 2016 particulièrement, c’est 10 jours seulement avant la date de nos vacances que nous avons commencé à chercher une destination de séjour.  Nous avons opté pour la Corse, essentiellement pour des raisons de tarifs raisonnables pour un vol de dernier minute à ce moment là. Le problème de la destination résolu, il nous fallait maintenant trouver un hébergement. Bon sang, que se loger un Corse peu se révéler cher, surtout lorsque l’on s’y prend au dernier moment, en plein mois d’aout! Après avoir exploré tous les sites de réservation d’hôtel et de gîte, c’est finalement sur le bon coin que j’ai trouvé l’affaire du siècle. Une chambre d’hôte pour 60€ la nuit avec petit déjeuner. Plus que chanceux, nous ne sommes pas tombé sur une vulgaire chambre d’hôte mais dans le domaine de François Orsucci, vigneron indépendant du clos d’Orléa. Un hôte d’une gentillesse et d’une simplicité incroyable. Son accueil et son intérêt tout au long de notre séjour n’ont fait que renforcer notre bien être dans le cadre magnifique du domaine. Les vignes à perte de vue, le chant des cigales le matin, le confort de notre appartement et les animaux du domaine ont fait notre bonheur, et surtout celui de Timothé!

Nous avons entrepris de découvrir l’île en l’explorant autant que possible. Basés à Aléria, à l’est de l’île, nous avons visité les petits villages de la Corse intérieure et Corté, Bastia et le cap Corse, les aiguilles de Bavella, Porto Vecchio, Bonifacio, Sartène et ses environs, Campomoro et les environs d’Aléria. Nous avons deux regrets, celui de ne pas avoir exploré les calanques de Piana et de ne pas avoir fait de randonné. Ce sera bien sur partie remise car la Corse ne se visite pas en une semaine.

Que dire encore sur la Corse? Que cette île n’est pas nommée l’île de beauté pour rien! Ses côtes et ses montagnes sont aussi magnifiques qu’époustouflants ne demandant qu’à être découverts. La gastronomie quant à elle n’est pas à présenter. La charcuterie Corse n’est pas une légende pour rien! Les vins et la fameuse Pietra n’en sont pas en reste. Au delà de tous ces bonheurs, nous gardons surtout le souvenir d’insulaires accueillants, bienveillants et chaleureux. Je m’arrête ici car je pourrais encore en dire beaucoup sur l’île mais je vous laisse découvrir les images en vous souhaitant un bon voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *