Se mettre aux courses en vrac pour consommer plus sainement, faire des économies et simplifier son quotidien

Lorsque nous sommes entrés dans la démarche de réduction de nos déchets, l’un des premiers domaines concrets que nous ayons changés fut celui de nos achats et en particulier, des courses alimentaires.

A la maison, c’est surtout moi qui fais les courses. C’est un domaine que j’aime contrôler car c’est aussi moi qui cuisine principalement et j’attache une grande importance au choix des produits que nous consommons.

J’ai deux critères de choix pour les courses : le besoin de trouver des produits sains mais aussi d’avoir une logistique qui simplifie mon organisation et mon quotidien. SI je devais ajouter un troisième critère, ce serait celui du prix.

Avant d’être en quête d’une vie plus saine, j’avais 3 spots principaux pour faire mes courses : le primeur pour les fruits, légumes et certains produits frais, le boucher et les grandes surfaces pour le reste. J’avais repéré les endroits qui me permettaient d’avoir les meilleurs rapports qualité/prix et je passais généralement une journée à faire le rand plein pour le mois.

Quand j’ai commencé à vouloir me simplifier la vie, j’ai d’abord fait des stocks de produits secs : les pâtes, le riz, le sucre, les biscuits… J’en achetais en très grandes quantités que je stockais afin de ne pas avoir besoin d’en racheter d’un mois à l’autre.

Et puis finalement, à la nécessité de simplifier notre quotidien, nous avons ajouté celle de réduire nos déchets. La question de l’achat en vrac s’est donc posée.

A mon grand étonnement, me mettre aux courses en vrac a simplifié mon quotidien à un point que je ne soupçonnais pas et qui va bien au-delà de l’absence de poubelles à sortir ou des économies.

Comme des images valent mieux que de longs discours, je vous propose de voir ensemble les étapes pour se mettre aux courses en vrac pour consommer plus sainement, faire des économies et simplifier son quotidien.

  1. Faire du ménage dans les placards de la cuisine

Quelles sont ces choses que vous stockez inutilement dans vos placards de cuisine ? Le pot d’épices acheté pour une recette spéciale et inutilisé depuis des années ? Les assiettes, les verres dépareillés, les aliments et condiments conservés pour le cas où depuis tant de temps prennent une place incroyable dans vos placards mais aussi dans votre esprit.

La première étape est indéniablement de désencombrer, faire de la place, assainir avant de repartir sur de bonnes bases.

C’est le moment de jeter ce qui ne pourra pas retrouver de seconde vie ou de donner ce qui peut être réutilisé.

  • S’équiper en bocaux et sacs réutilisables pour les courses et la conservation des aliments achetés en vrac

Pour cette étape, nul besoin de faire des folies.

Des bocaux en verre provenant d’ancienne conserves feront l’affaire. Vous pouvez également regarder sur le bon coin ou faire les brocantes pour acheter des bocaux d’occasion.

J’ai eu la chance de trouver un gros lot de bocaux sur le bon coin. J’en ai trouvé une centaine à 30 centimes pièces !

Pour ce qui est des sacs réutilisables, vous pouvez acheter des pochons en coton mais si vous savez coudre et que vous avez un peu de temps, vous pouvez aussi en coudre dans des tissus inutilisés.

  • Trouver les magasins de vente en vrac près de chez soi.

Cette étape sera plus ou moins difficile selon votre lieu d’habitation. Pour ma part, je n’ai pas de lieu de vente sans emballage à proximité de mon domicile. Je dois me déplacer à 15-20 minutes au mieux en voiture pour trouver on bonheur. Cela demande donc une organisation mais je sais pourquoi je le fais alors je fais l’effort de persévérer dans ce choix même si cela ne me simplifie pas forcément la vie.

  • Définir ses besoins

Lorsque l’on fait le choix du vrac, ce n’est pas pour tout acheter.

Si le vrac nous permet de réduire nos déchets en faisant des économies, c’est parce que l’on apprend à sélectionner les produits qui nous sont nécessaires et à en acheter seulement les quantités nécessaires.

J’ai pour ma part défini plusieurs catégories de produits à acheter et je me limite à ceux-là. Voici une liste qui peut vous aider.

  • Se rendre dans son magasin sans emballage avec des bocaux et pochons pour faire ses courses

Faire ses courses en vrac coute-t-il moins cher ?

J’ai envie de dire non !

Effectivement, lorsque l’on fait ses achats en vrac, on supprime le cout de l’emballage et du marketing du produit. Le produit revient donc théoriquement moins cher. Cependant, en faisant ses courses en vrac, on s’orientera facilement vers des produits de meilleurs qualités, plus sains et parfois issus de l’agriculture biologique. Qu’on se le dise, ces produits ont encore un certain coût aujourd’hui. Voilà pourquoi acheter en vrac ne coûte pas toujours moins cher contrairement à ce que l’on imagine.

Pour notre part, nous prenons plaisir à mieux consommer et n’hésitons pas à mettre le prix pour avoir des produits sains, locaux et de meilleure qualité. Tout est toujours question de choix dans la vie !

Mais alors, en quoi l’achat en vrac nous permet-il de faire des économies ?

Lorsque l’on évolue dans une démarche d’achat en vrac, on s’habitue rapidement à acheter uniquement ce dont nous avons besoin. Libérés des conditionnements imposés par la grande distribution, nous apprenons à consommer d’après nos besoins et à faire des achats bien plus raisonnés. Lorsque l’on achète que les quantités nécessaires, on évite le gâchis et ce sont plusieurs dizaines d’euros d’économisés à chaque course.

Le gaspillage alimentaire représente en moyenne 150 euros par an et par personne en France. A l’échelle d’un foyer de 2, 4 personnes ou plus, l’addition peut vitre grimper.

Se mettre au vrac, apprendre à écouter ses besoins sans surconsommer, nous permet non seulement de mieux consommer mais aussi de faire des économies.

Finalement, en quoi faire ses courses en vrac nous permet-il de simplifier notre quotidien ?

Comme je vous le disais plus haut, avant de me mettre à l’achat en vrac, je faisais une journée de grandes courses mensuelles. En plus de cela, il fallait régulièrement retourner faire des achats car il manque toujours quelque chose en cours de mois. 

Avec l’achat en vrac, fini les grandes expéditions mensuelles. Je fais plus régulièrement des courses, j’achète mois de choses et c’est donc plus rapide.

Avec ce rythme, nous faisons moins de gaspillage alimentaire, nous consommons de meilleurs produits et nous faisons des économies sur ce qui n’est pas gaspillé et sur ce qui est inutile.

Un rythme 100% gagnants au final, pour notre plaisir, notre santé et pour celle de notre planète que nous avons le devoir de préserver.

Faites vous vos courses en vrac ? Que pensez vous de cette démarche ?

1 comment

  1. Je ne fais pas encore mes courses en vrac, mais c’est un de mes objectifs de cette année.
    On a un magasin dans le centre, accessible en métro donc je n’ai pas d’excuse. Merci pour le retour en tout cas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.